Loading...
Accueil 2018-05-05T17:09:28+00:00

A Propos

Mouhamadou DIA

Mouhamadou dia est l’un des peintres figuratifs les plus réputés de son époque. Apres plus de vingt ans de pratique ininterrompue d’atelier, il finit par faire de l’art figuratif sa chasse gardée. Il s’est tant et si bien baladé dans les méandres du figuratif qu’il s’autorise à jouer avec son matériau, ses outils, voire ses contemplateurs. La maîtrise technique et la maturité aidant, il entraîne avec finesse et ingéniosité par de subtiles touches d’ombres et de taches de lumières, dans une superbe illusion du réel, une allusion au réel aussi, allusion à l’affectif, allusion à la spiritualité, allusion à la religion, allusion au mystique, allusion au mythique, allusion à l’ésotérique, allusion à l’esprit pur.

Très jeune Dia se fait remarquer dans la reproduction d’images de revues. Le doigté avec lequel il traite le graphisme de ses dessins est si singulier qu’il ne laisse nul regard indifférent. Y compris le regard avisé d’une certaine icône de la peinture sénégalaise du nom de Ahmadou Ba ! à la suite des conseils de ce dernier, le jeune artiste décide de faire ses humanités auprès d’éminents professeurs à l’école nationale des Beaux Arts de Dakar et à l’académie royale de Bruxelles en Belgique, d’où il sortira major de promotion en 1981.

Sa peinture très proche de la réalité quotidienne des sénégalais et sa propension à traiter de thèmes relatifs à la spiritualité, à l’éducation des enfants et aux scènes de la vie quotidienne révèlent le «droit de regard » et le « devoir de dire » d’un artiste soucieux de la marche de sa société. A travers les deux œuvres ici présentées, il lève un coin du voile sur la main experte et les trucs et astuces d’atelier dont procède la plastique dépouillée de son œuvre. Il a une parfaite maîtrise des couleurs qui fait qu’il poursuit une sorte de quête quasi obsessionnelle de lien stratégique et de liant chromatique, d’unité d’ensemble et d’équilibre esthétique à travers toute son œuvre.

Par un savant dosage de terre brûlée, de bleu d’outremer, de jaune, de tons dilués par ici, pâteux par là et souvent couverts d’un léger lavis posé sous forme d’un tapis de glacis et par une subtilité de langage picturale, il procédera, dans les mêmes œuvres qui suivront celle-ci, à deux ruptures fondamentales aux niveaux thématique et technique.

Aujourd’hui, Dia s’inspire de la lutte sénégalaise pour en immortaliser des prises et des crocs- en – jambe.
En glissant du spirituel au sport, il n’en demeure pas moins un excellent charmeur d’ombres et un futé chasseur de lumières. Les fondus et les empattements de tons chauds des deux œuvres qu’il compte dans cette collection en disent long.

Sidy SECK, une passion en couleurs, impression du midi, Dakar, 2010, 112p
Galerie

Galerie

OEUVRES.

Cv – Mh DIA

CURRICULUM VITAE

Mouhamadou DIA

1. ÉTUDES
  •  1979 : Ecole des Beaux Arts de Dakar
  • 1980-81 : Académie Royale de Bruxelles (Belgique)
  • 1983 : Diplôme National et 3eme Prix Interafricain (18 pays en compétition-concours BIAO)
2. EXPOSITIONS COLLECTIVES
  • 1984 : Belgique (Semaine Culturelle Sénégalaise)
  •    1985 : Dakar (Semaine Culturelle Sénégalaise)
  •    1986 : Musée Dynamique (ANAPS)
  •   1987 : R.F.A. (ANAPS) Dakar (15eme conférence Afro-Américain)
  •  1988 : Canada (Art contre racisme)
  • 1989 : Bicentenaire de la Révolution Française (4éme Salon National des Artistes Plasticiens du Sénégal)
  • 1990 : 5eme Salon National des Artistes Plasticiens du Sénégal)
  • 1992 : Centre Culturel Français (exposition : La mère et l’enfant)
  • 1993 : Europe (Arts Contemporains du Sénégal)
  • 1995 : U.S.A ((Arts Contemporains du Sénégal) Sélection du prix du Président
  • 1998 : MAPA (Maison de la Culture Douta Seck
  • 2001 : Convergence artistique sous-régionale – Galerie Nationale d’Art  Comptemporain Dakar
  • 2002 : Rencontre Sud-Nord – Roste Fabrik Zurich (Suisse)
  • 2003 : Festival Racine Montbéliard France
  • 2003 : Gorée revisitée par six artistes – Galerie Nationale d’Art  Comptemporain Dakar
  • 2004 : Galerie Leopold Sédar Senghor Village des Arts Dakar
  • 2005 : Salon national des artistes plasticiens du Sénégal – Galerie Nationale d’Art
  • 2006 : Galerie Leopold Sédar Senghor Biennale Off
  • 2006 : 80 éme Anniversaire de la société FOUGEROLLE ( Devenue EIFFAGE SENEGAL) Dakar
  • 2007 : 8 éme Salon national des artistes plasticiens du Sénégal – Galerie National D’Art
  • 2008 : Galerie Léopold  Sédar Senghor Biennale Off
  • 2009 : Place du souvenir Dakar
  • 2010 : Galerie Léoplod  Sedar Senghor  Biennale Off
  • 2010 : Galerie Léoplod Sédar Senghor  3émé Fesman
  • 2010 : Bourse de Commerce de Paris
  • 2011  : 9éme Salon national des artistes plasticiens du Sénégal – Galerie National D’Art Comptemporain
  • 2012 : Biennale Off /Dak Art 2012 – Galerie Léopold Sedar Senghor
  • 2012 : Des tigres et des peintures ou Fragments de l histoire d une collection – Fondation Blachère (France)
3. EXPOSITIONS PERSONNELLES
  • 1997  : Galerie Nationale d’art contemporain de Dakar
  • 2002 : Galerie Nationale d’art contemporain de Dakar
  • 2005 : Galerie Galerie d’art Gilles Perrin France
Contact
GET IN TOUCH

Contact.

LET’S TALK.

Mouhamadou DIA | Artiste Peintre au Village des ARTS de Dakar – Sénégal

+221 77 629 55 92